Bannière Nom de l'unité Département de sciences des religions
Étoile de David
Stupa
Bouddha
Oeufs de Pâques
Dragon
Divinités hindoues
Divinités grecques
Arahants
Mosaique musulmane
Églises orthodoxes russes
Roue du Dharma
Baptême du Christ
Vitrail
Mosaique musulmane

Hiver 2018

*** Le présent horaire est sujet à changement, s.v.p. toujours vérifier dans le site du registrariat ***

 LundiMardiMercrediJeudiVendredi

18h

à

21h

 REL7602-10 Méthodologie et réflexivité en sciences des religions

REL752X-20 Religion et culture

SEX7195-30 Sexualité, deuil et mort

REL8120-40 Séminaire de spécialisation II

  

REL752X-20 :   Religion et culture | La violence dans la religion : le sacrifice

Professeur               Chiara LETIZIA

Ce séminaire propose une réflexion anthropologique sur la violence en tant que mécanisme de production de la transcendance et composante centrale de la religion. Dans la première partie du séminaire nous présenterons des théories classiques et contemporaines sur le sacrifice à travers différentes études de cas sur le sacrifice, le martyr, l’initiation et la chasse. Dans la deuxième partie du séminaire, nous interrogerons ces théories pour voir dans quelle mesure elles peuvent offrir des outils pour analyser certaines formes de violence politico-religieuse dans le monde contemporain (par ex. les martyrs de l’insurrection maoïste au Népal ou les attentats-suicide).

 

REL8120-40 :   Séminaire de spécialisation II | Croyances, radicalités et laicité

Professeur               Stéphanie TREMBLAY

Ce séminaire vise à permettre aux étudiants de développer des clés d’analyse des expressions contemporaines de la radicalité, sous l’angle des croyances qui les sous-tendent et des régimes de laïcité dans lesquelles elles peuvent se manifester, au Québec et ailleurs. Quatre axes thématiques étroitement liés structurent le contenu abordé : 1) les formes actuelles de la croyance, ses articulations avec la notion de valeur et d’action sociale ; 2) la radicalité comme cristallisation d’une croyance extrême, les enjeux de la « radicalisation » comme concept politique et comme objet scientifique, ses affinités avec le fondamentalisme ; 3) des ressorts et des expressions contemporaines de la radicalité (complotisme, mouvements d’extrême-droite, radicalité religieuse, etc.); et 4) la laïcité comme modes de régulation de la radicalité, des conflits de valeurs et des polarisations sociales, mais aussi comme champs de vision du religieux légitime.