Bouddha
Arahants
Roue du Dharma
Baptême du Christ
Églises orthodoxes russes
Oeufs de Pâques
Divinités grecques
Divinités hindoues
Dragon
Stupa
Vitrail
Mosaique musulmane
Mosaique musulmane
Étoile de David

La Cour suprême du Canada et la liberté de religion : regard religiologique sur un parcours sinueux

Milot, Jean-René. 2016. 

Dans « Religion, Droit  et État : interférence, intersection et interface », sous la dir. de Roxanne D. Marcotte, Jean-René Milot et Rachel Chagnon;  Religiologiques, No 34 (automne 2016), p. 117-142  (texte intégral disponible en ligne)

Déterminer à quoi s’étend le droit à la liberté de religion, cela suppose qu’on a une certaine idée de ce qu’est la religion. Cet article se propose d’examiner l’évolution de la conception du religieux dans quelques jugements marquants de la Cour suprême du Canada. On tentera d’esquisser un parallèle entre le parcours juridique du plus haut tribunal du pays et le parcours religiologique dans l’exploration de l’objet et du sujet religieux. Bien distincts dans leurs assises épistémologiques et méthodologiques, ces deux parcours empruntent peu l’un à l’autre de façon consciente. Pourtant, ils produisent des résultats en bonne partie convergents quand il s’agit de reconnaître l’évolution constante du fait religieux et de son positionnement dans un État laïque au sein d’une société sécularisée, État et société tous deux encore marqués par l’empreinte du christianisme sur le droit et maintenant exposés à un religieux ethnoconfessionnel pluriel inédit.