Arahants
Bouddha
Divinités hindoues
Étoile de David
Mosaique musulmane
Églises orthodoxes russes
Mosaique musulmane
Stupa
Oeufs de Pâques
Baptême du Christ
Divinités grecques
Vitrail
Roue du Dharma
Dragon

L’eschatologie d’Abû al-‘Abbâs Lawkari (ca. 503/1109)

Marcotte, Roxanne D. 2012.

« L’eschatologie d’Abû al-‘Abbâs al-Lawkarî (mort après 503/1109) : le Bayân al-Haqq et le Sharh-e Qasîda-ye Asrâr al-Hikma ». Mélanges de l’Institut dominicain d’études orientales du Caire, vol. 29, no 1, p. 1-25.

Abu al-’Abbâs al-Lawkarî (mort après 503/1109) inclut plusieurs passages sur le sort de l’âme après la mort et de sa séparation du corps, dans les parties métaphysiques de son Bayân al-Haqq (Explication de vérité garantie par la vérité) (rédigé en arabe) et de son Sharh-i qasîdah-yi Asrâr al-Hikmah (Commentaire sur le poème « les secrets de la philosophie ») (rédigé en persan). Cet article propose une lecture de l’eschatologie de ces deux textes de Lawkarî, comparant ces deux ouvrages pour déterminer le degré de similitude et différence des arguments qui y sont présentés pour déterminer le degré de dépendance de Lawkarî des positions mises de l’avant par la tradition péripatéticienne d’Avicenne que l’on trouve, par exemple, dans le Shifâ’ (La guérison). Lawkarî est particulièrement préoccupé de la nature de la connaissance posthume de l’âme; alors qu’il s’inscrit dans le sillage de la tradition avicennienne, il s’en démarque par son intérêt à expliquer le type particulier de cette connaissance de nature complètement intellective que doit posséder l’âme humaine dans l’au-delà, éléments de ce qu’on pourrait appeler une épistémologie eschatologique.