• Bannière du Département de sciences des religions

Le Bouddha révisé dans la culture littéraire persane, Dr. Pegah Shahbaz

Le Bouddha révisé : les représentations de l’histoire de la vie de Bouddha dans la culture littéraire persane

Conférence de Dr. Pegah Shahbaz, Chercheur associée à CERIAS, UQAM et à la Fondation Robert H. N. Ho, ACLS

Mercredi 13 novembre 2019, 18h00 à 19h30, local W-3235 — Université du Québec à Montréal, 455 boulevard René-Lévesques est. (Affiche – format PDF)

L’Asie Centrale et l’Asie du Sud sont les lieux de vastes échanges entre des systèmes de connaissances religieux, linguistiques et culturels depuis plus d’un millénaire. Des éminents chercheurs tels que Carl Ernst et Audrey Truschke ont expliqué dans ce contexte qu’en tant qu’événement interculturel, le mouvement du sanskrit vers l’arabe et le persan est comparable en ampleur et en durée aux grandes entreprises de traductions interculturelles comme celles de la philosophie grecque en latin et en arabe, et du bouddhisme du sanskrit en chinois et en tibétain. Suite aux études de l’histoire de la traduction dans le contexte multilingue Sud/ Centre-Asiatique, qui privilégiaient en premier lieu de œuvres émanant généralement des langues classiques de l’arabe et du sanskrit en tant que langues de l’islam et de l’hindouisme, en ce qui concerne le bouddhisme, des études récentes expliquent l’articulation et la traduction des textes bouddhistes en persan, traduits soit directement à partir du sanskrit, soit indirectement à partir d’autres langues intermédiaires comme l’arabe, l’hébreu, le syriaque et le bactrien. Cette présentation a pour but l’étude de la présence et de l’influence du bouddhisme dans le monde persan du VIe au XIVe siècles à travers les textes biographiques sur le Bouddha. Premièrement, je discuterai des échanges entre le bouddhisme et des religions monothéistes présentes dans la région comme l’islam, le judaïsme et le christianisme d’un point de vue historique; puis je présenterai des adaptations persanes du Lalitavistâra et du Buddhacarita, et démontrerai comment elles furent reçues en tant qu’histoire ou Histoire, pour ensuite être modifiées, filtrées ou adaptées selon la culture réceptive persane, l’étude qui donnera une opportunité de comprendre la trans-culturalité dans la région en termes nouveaux et d’apprécier ses caractères cosmopolites et diversifiées.

Dr. Pegah Shahbaz

Département de sciences des religions

Né avec la création de l’UQAM comme université publique, démocratique et laïque, le Département de sciences des religions, qui n’a aucune attache confessionnelle, offre à tous les cycles des formations ouvertes, polyvalentes et critiques : trois programmes au 1er cycle, trois au 2e cycle; et un doctorat conjoint. Ses enseignements et ses recherches multidisciplinaires mettent l’accent sur 2 grandes déclinaisons du phénomène religieux : 1) Les traditions religieuses, leur histoire et leur présence dans le Québec contemporain; et 2) Les dimensions religieuses et éthiques de la culture, des productions culturelles, des institutions sociales et de la subjectivité individuelle.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de sciences des religions
Local W-3020
455, Boul. René-Lévesque Est
Montréal (Québec) H2L 4Y2