• Bannière covid-19

Auteur : MC

Consultations sur le programme d’études Éthique et culture religieuse

Mémoire du Département de Sciences des religions de l’UQAM – 27 février 2020

En 2018-2019, le ministre de l’éducation et de l’enseignement supérieur a régulièrement exprimé son intention de réviser le programme Éthique et culture religieuse (ÉCR) implanté depuis 2008 dans l’ensemble des écoles primaires et secondaires du Québec. Le 10 janvier 2020, il précisait « l’objectif principal » de cette révision : « établir de nouveaux thèmes qui enrichiront le programme d’études et remplaceront, en tout ou en partie, les notions de culture religieuse » (MEES, 10 janvier 2020).

Avant cette annonce officielle, le Département de Sciences des religions avait amorcé une réflexion dans le but de soumettre au ministre des recommandations afin de bonifier le programme et de faire en sorte qu’il s’ajuste à l’évolution de la société ainsi qu’au développement de la recherche scientifique. Dans son projet de rapport (annexe 2), le Département prenait pour acquis que les deux volets du programme d’ÉCR seraient maintenus. En effet, dans les écoles primaires et secondaires, dans les milieux de formation et de recherche universitaires en éducation ainsi que chez les dizaines d’experts universitaires qui ont été mis à contribution pour l’élaboration du programme d’ÉCR, rien ne laissait entrevoir que le volet culture religieuse allait faire l’objet d’une telle remise en question, d’autant plus que ce programme n’a été soumis à aucune évaluation formelle depuis sa mise en application. Bref, l’annonce du ministre a pris par surprise celles et ceux qui, dans les écoles et dans les universités jouent un rôle de premier plan au regard de la mise en œuvre de celui-ci.

Pour consulter l’ensemble du document, voir le document suivant: Mémoire du Département de sciences des religions

Faits saillants du mémoire

L’annonce de la refonte en profondeur du programme d’ÉCR, particulièrement d’une importante révision à la baisse de ses contenus en culture religieuse, a pris par surprise toutes celles et tous ceux qui, dans les écoles et dans les universités, sont fortement engagés dans sa mise en œuvre. Par le passé, ces mêmes acteurs ont régulièrement été exposés à des turbulences étant donné les incessantes remises en question sur la place de la religion à l’école. Avec l’abolition des enseignements confessionnels et l’instauration d’un programme obligatoire d’éthique et de culture religieuse, tous croyaient que le Québec avait enfin trouvé une voie qui conciliait des points de vue qui avaient été jusque-là parfois diamétralement opposés. L’apparition de ce programme inédit apportait un souffle nouveau en éducation et portait à supposer, pour employer une expression populaire, que le Québec inclusif que nous voulions alors, refusait de « jeter le bébé avec l’eau du bain » étant donné la place significative que ce programme accordait aux traditions qui constituent le patrimoine du Québec et qui le renouvellent sans cesse.

Le Département de Sciences des religions de l’UQAM, riche d’une vaste expertise reconnue à travers le monde sur les rapports entre la culture, les sociétés, la laïcité et le religieux, et fort de ses compétences en matière de morale et d’éthique, interpelle avec force le ministre afin que les recommandations de ce Mémoire, qui se veulent respectueuses et constructives, soient sérieusement prises en considération. Nous pensons que ces recommandations, d’une part tiennent compte de la volonté politique qui anime le présent Gouvernement et, d’autre part, des besoins de nos élèves, du personnel enseignant, de la population et de notre société en général.

Pour la suite des faits saillants, voir le document suivant: Faits saillants

Religion, sciences et technique – Yves Gingras (Hiver 2020)

REL2622 Religion, sciences et technique

Hiver 2020 (les mardis de 18h00-21h00)

Ce cours explore les rapports entre la religion, la science et le développement des techniques, principalement tel qu’ils se sont déployés en Occident. Il s’intéresse plus spécifiquement aux imaginaires des sciences et des techniques, en s’attardant à la façon dont celles-ci contribuent à la définition des systèmes symboliques, tout comme des pratiques, de la culture et la religion. Pour ce faire, on pourra mettre l’accent sur des questions épistémologiques, sur des thématiques (par ex. : la création du monde, le discours sur le salut), sur des événements (par ex. : la conquête de l’espace, le développement des technologies de l’information, etc.) ou encore sur des périodes historiques.

Professeur: Yves Gingras

Inscription : https://etudier.uqam.ca/

Religion, espace public et société – Frédéric Dejean (Hiver 2020)

REL2623 Religion, espace public et société

Hiver 2020 (les vendredis 9h30-12h30)

Le retrait du crucifix du « Salon bleu » de l’Assemblée nationale de Québec; l’adoption en juin 2019 de la « Loi sur la laïcité de l’État »; les controverses autour de la construction de lieux de culte minoritaires… Voici quelques sujets qui ont récemment émaillé le débat public québécois et qui seront d’ailleurs longuement abordés dans le cadre de ce cours. Privilégiant une approche interdisciplinaire qui associera notamment la sociologie, l’histoire, la philosophie et la géographie, Religion, espace public et société sera l’occasion d’aborder dans la perspective des sciences humaines et sociales un certain nombre d’enjeux importants pour le vivre-ensemble contemporain, tout en mettant à distance les jugements hâtifs, les préjugés et les prénotions. Le cours vise ainsi à offrir aux étudiant-e-s des balises théoriques solides pour décrypter les enjeux pratiques que connaissent les sociétés contemporaines.

Professeur: Frédéric Dejean

Inscription : https://etudier.uqam.ca/

Poste de professeur.e en «théories de la religion»

POSTE EN THÉORIES DE LA RELIGION

L’entrée en fonction est prévue au 1er juillet 2019 sous réserve des autorisations budgétaires requises.

L’UQAM recherche des candidates et candidats qualifiés afin de renouveler son corps professoral et assurer un développement de qualité dans tous les domaines d’activités.

SOMMAIRE DE LA FONCTION :

  • Enseignement et encadrement aux trois cycles d’études
  • Recherche dans le domaine
  • Services à la collectivité

EXIGENCES :

  • Doctorat en sciences des religions ou en philosophie ou dans une discipline connexe
  • Connaissance approfondie des théories de la religion et de leurs fondements philosophiques
  • Capacité d’articuler une critique épistémologique du croire
  • Compétence en herméneutique des manifestations contemporaines du religieux
  • Capacité d’élaborer et de maintenir un programme de recherche subventionnée
  • Solide dossier de recherche et de publications scientifiques
  • Expérience en enseignement
  • Aptitudes dans le domaine du service à la collectivité
  • Maîtrise du français tant à l’oral qu’à l’écrit

DATE D’ENTRÉE EN FONCTION : 1er JUILLET 2019

TRAITEMENT : Selon la convention collective UQAM-SPUQ

L’Université du Québec à Montréal souscrit à un programme d’accès à l’égalité en emploi. De ce fait, elle invite les femmes, les autochtones, les membres des minorités visibles, des minorités ethniques et les personnes en situation de handicap qui répondent aux exigences du poste à soumettre leur candidature. Nous encourageons les personnes qui s’identifient à l’un ou l’autre de ces groupes à remplir le Questionnaire d’identification à la présente adresse et à le joindre à leur dossier de candidature : www.rhu.uqam.ca/visiteurs/egalite/QuestionnaireAccesEgalite.pdf.

Nous encourageons toutes les candidates, tous les candidats qualifiés à postuler; la priorité sera toutefois accordée aux Canadiennes, Canadiens ainsi qu’aux résidentes, résidents permanents.

Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir un curriculum vitae en français, détaillé, daté et signé, incluant trois lettres de recommandation AVANT LE 6 MARS 17 h  à:

Madame Marie-Andrée Roy, directrice
Département de sciences des religions
Université du Québec à Montréal
C.P. 8888, Succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3P8
Téléphone: 514 987-3000, poste 7860
Télécopieur : 514 987-7856

POSTE THÉORIES DE LA RELIGION (pdf)

Les hijras. Portrait socioreligieux d’une communauté transgenre sud-asiatique

Mathieu Boisvert. 2018. Les hijras. Portrait socioreligieux d’une communauté transgenre sud-asiatique. Collection « Matière à pensée ». Montréal: Presses universitaires de l’Université de Montréal.

Les hijras, souvent appelés « transgenres » par les Occidentaux, constituent une communauté distincte dont les fondements identitaires transcendent les seuls aspects liés à l’orientation sexuelle. Ce « troisième sexe » est présenté avec beaucoup de finesse dans ce livre qui examine, entre autres choses, les structures familiales, la perception du vieillissement, les questions liées aux droits de la personne et les rituels de toutes sortes – de la naissance à la mort en passant par l’intégration à la communauté, le mariage ou la castration.

Prenant appui sur des études de terrain et des entretiens, on y décrit un monde complexe et étonnant de gens qui vivent en marge de la société tout en luttant pour la légitimité d’un statut qui leur permettrait d’en faire pleinement partie. Trois récits témoignent particulièrement des pratiques quotidiennes des hijras et de leur philosophie et apportent ainsi à cette étude l’éclairage précieux d’une expérience directe

Département de sciences des religions

Né avec la création de l’UQAM comme université publique, démocratique et laïque, le Département de sciences des religions, qui n’a aucune attache confessionnelle, offre à tous les cycles des formations ouvertes, polyvalentes et critiques : trois programmes au 1er cycle, trois au 2e cycle; et un doctorat conjoint. Ses enseignements et ses recherches multidisciplinaires mettent l’accent sur 2 grandes déclinaisons du phénomène religieux : 1) Les traditions religieuses, leur histoire et leur présence dans le Québec contemporain; et 2) Les dimensions religieuses et éthiques de la culture, des productions culturelles, des institutions sociales et de la subjectivité individuelle.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de sciences des religions
Local W-3020
455, Boul. René-Lévesque Est
Montréal (Québec) H2L 4Y2