• Bannière du Département de sciences des religions

Auteur : marcotte_r

Islam – REL2348 (hiver 2023)

Étude des dimensions d’unité et de « diversité » dans l’islam. Analyse critique du contexte historique de son origine, du rôle de Muhammad et du Coran, et de l’apparition des premières dissensions politico-religieuses (khâridjisme, shî`isme). Étude des principales croyances et pratiques religieuses, des traditions juridiques (sharî`a et fiqh), exégético-théologiques (tafsîr et kalâm), soufies (sheikhs et tariqas), philosophique (falsafeh et hikma) et des institutions sociales et politiques des « islams » d’hier et d’aujourd’hui, incluant au Québec.

Hiver 2023

  • Cycle : 1
  • Nombre de crédits : 3
  • Jeudi de 18h à 21h

Professeur

  • Roxanne Marcotte

Pour s’inscrire

Inscriptions pour étudiants actuels :  https://portailetudiant.uqam.ca/

Inscriptions pour nouveaux étudiants : https://etudier.uqam.ca/etudiants-libres/admission

N’hésitez pas à communiquer avec nous pour toutes questions – bac.sciences.religions@uqam.ca – 514-987-0396

Afin d’obtenir davantage d’informations sur les études de deuxième cycle au Département de sciences des religionscliquez ici.

Séminaire autour des écrits de Béatrice de Gasquet (19 oct. 2022)

Le Chantier Religions, Féminismes et Genres du Réseau québécois en études féministes (RéQEF), organise, en partenariat avec la Société québécoise pour l’étude de la religion (SQER) et le Département de sciences des religions de l’UQAM, un Séminaire de lecture des écrits de Béatrice de Gasquet en présence de l’autrice.

Le mercredi 19 octobre 2022, de 14h à 17h UQAM (455 boul. René-Lévesque Est), Pavillon Thérèse-Casgrain, Salle W-5215 (inscriptions obligatoire)

Si vous êtes intéressé·e·s à participer, inscrivez-vous à l’adresse suivante : religionsfeminismesetgenres@gmail.com

Déconstruire le piédestal catholique, se réapproprier le corps et s’affirmer comme sujet: une analyse de la notion de maternité dans L’autre Parole (1976–2021)

Catherine Foisy. 2022. « Déconstruire le piédestal catholique, se réapproprier le corps et s’affirmer comme sujet : une analyse de la notion de maternité dans L’autre Parole (1976–2021) ». Studies in Religion/Sciences religieuses, OnlineFirst [28 p.]

Cet article analyse le traitement de la notion de maternité par la collective chrétienne et féministe québécoise L’autre Parole, dans sa revue éponyme publiée depuis 1976. Il illustre comment la figure de Marie et la vocation féminine, essentiellement maternelle, telles qu’articulées par le Magistère catholique, sont contestées et déconstruites par la collective. Ce faisant, nous montrons que L’autre Parole s’inscrit en faux de l’enseignement catholique relatif à la femme où la maternité est exaltée comme horizon et vocation ultime de la femme, peu importe qu’elle soit biologique ou spirituelle. L’analyse du discours et des pratiques symboliques liés à divers enjeux gravitant autour de la maternité (avortement, nouvelles technologies de la reproduction et relations mères-filles dans la militance) donne à voir l’évolution de la posture féministe radicale et matérialiste de la collective qui, sans perdre de vue des outils conceptuels comme les rapports de sexage et l’appropriation collective des femmes, intègre une réflexion éco-féministe et adopte une perspective non-hiérarchique relative à la vie et à la défense des droits des femmes.

L’inde, une civilisation et ses fractures

Émission avec Mathieu BoisvertProduction Savoir média 2022.

L’Inde, c’est le pays de toutes les démesures. Il sera bientôt le pays le plus habité de l’histoire humaine, avec 1 milliard d’hindous et 175 millions de musulmans, ainsi que 1600 langues et dialectes en usage. L’ancien joyau de l’Empire britannique, qui est aussi la plus grande démocratie sur terre, est aux prises avec les pires défis contemporains : crise agricole, inégalités, extrémisme religieux, surpopulation. Nous faisons le point sur les fractures qui menacent ce géant asiatique avec deux spécialistes de la péninsule indienne.

Visionner l’émission

Se faire une place dans la cité: la participation des groupes religieux à la vie urbaine

Frédéric Dejean et Annick Germain (dir.). 2022. Se faire une place dans la cité: la participation des groupes religieux à la vie urbaine. Montréal: Presses de l’Université de Montréal.

Comment une ville devient elle inclusive et peut-elle favoriser les expressions des spiritualités diverses ? Et que doivent faire ces groupes pour se mettre au service d’une telle ville ? Pour comprendre les enjeux qui découlent de ces questions, le présent ouvrage adopte une perspective pragmatique qui pose le phénomène de la foi dans le quotidien des populations concernées, notamment celles de Montréal, de Paris et de Vancouver. Et tout comme le fait religieux en vient à transformer une ville, celle-ci, en devenant une sorte de laboratoire, agit à son tour sur celui-là.

« Nous vivons dans des sociétés largement laïques et sécularisées; pourtant, la présence des groupes religieux dans l’espace urbain dessine une géographie inédite et fait émerger, aussi bien chez les chercheurs que chez les élus et les fonctionnaires, de nouveaux questionnements.«

Département de sciences des religions

Né avec la création de l’UQAM comme université publique, démocratique et laïque, le Département de sciences des religions, qui n’a aucune attache confessionnelle, offre à tous les cycles des formations ouvertes, polyvalentes et critiques : trois programmes au 1er cycle, trois au 2e cycle; et un doctorat conjoint. Ses enseignements et ses recherches multidisciplinaires mettent l’accent sur 2 grandes déclinaisons du phénomène religieux : 1) Les traditions religieuses, leur histoire et leur présence dans le Québec contemporain; et 2) Les dimensions religieuses et éthiques de la culture, des productions culturelles, des institutions sociales et de la subjectivité individuelle.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de sciences des religions
Local W-3020
455, Boul. René-Lévesque Est
Montréal (Québec) H2L 4Y2