• Bannière du Département de sciences des religions

Auteur : marcotte_r

Laïcité et religion au Québec

Laïcité, c’est le mot qui nous divise le plus au Québec depuis deux décennies. Mais de quoi parle-t-on lorsqu’il est question de laïcité? En existe-t-il un seul modèle dans le monde ou plusieurs? Pourquoi, aussi, le peuple québécois se déchire-t-il autant sur cette question, au point d’en faire la plus longue controverse jusqu’à ce jour au XXIe siècle? Enfin, comment expliquer que les Québécois.es se soient remis à parler de religion et de patrimoine alors que personne ne l’aurait cru 20 ans plus tôt?

  • Animation : Guillaume Lamy, Doctorant en sciences politiques à l’UQAM
  • Invité(es) :  David Koussens, Professeur agrégé, Faculté de Droit, Université de Sherbrooke, Titulaire de la Chaire de recherche Droit, Religion et Laïcité 
  • Invité(es) :  Stéphanie Tremblay, Professeure agrégée au département des sciences des religions, UQAM

Avec la participation financière du Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ). Une production Savoir média

Écouter l’émission : Laïcité et religion au Québec

La relation entre la religion et la science; le complotisme; et la laïcité

Stéphanie TREMBLAY – La relation entre la religion et la science; le complotisme; et la laïcité avec Stéphanie Tremblay (8 juin 2021)

Professeure au Département des sciences de religions de l’Université du Québec à Montréal, Stéphanie Tremblay nous parle de la relation entre la science et la religion. Elle discute aussi des défis engendrés par la pensée complotiste et de la complexité du concept de laïcité. Crédit musical: Quirky dog de Kevin MacLeod.

A l’aune de la pandémie, retour sur Eve 2050

TABLES RONDES AVEC LES ARTISTES ET CHERCHEURS D’EVE 2050

5 mai à 12h00 EDT – en français – inscription obligatoire

Une conversation animée par l’anthropologue Isabelle Lemelin autour du corps, des arts, de la biologie, de la neurologie et de l’histoire, dans le contexte de pandémie mondiale.

► Dr. Isabelle Lemelin, anthropologue et titulaire d’un doctorat en sciences des religions (UQAM)
► Raphaël Cuir, critique, historien de l’art et directeur de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs à Reims en France
► Dr. François-Joseph Lapointe, bioartiste, professeur de biologie et directeur du Laboratoire d’écologie moléculaire et d’évolution à l’Université de Montréal
► Dr. Jacques Mateu, chirurgien enseignant au Collège français de chirurgie plastique réparatrice et esthétique et Vice-Président de la section médecine à l’académie des sciences et lettres de Montpellier
► Isabelle Van Grimde, chorégraphe, fondatrice et directrice artistique de Van Grimde Corps Secrets

In light of the pandemic, a look back at Eve 2050

May 6, at 12h00 EDT – en anglais – inscription obligatoire

 Dr. Isabelle Lemelin, anthropologue et titulaire d’un doctorat en sciences des religions(UQAM)
► Dr. Christian Berco, professeur d’histoire à l’Université Bishop
► Dr. Brad Necyk, artiste et auteur, professeur à University of Alberta et University of Victoria, titulaire d’un doctorat en psychiatrie
► Marilene Oliver, professeur à University of Alberta et artiste multimédia
► Isabelle Van Grimde, chorégraphe, fondatrice et directrice artistique de Van Grimde Corps Secrets

Le vivre-ensemble

Nancy Bouchard. 2021. Le vivre-ensemble, avec la collaboration de Nicolas Haeck et Maxime Plante. Québec: Presses de l’Université Laval.

L’expression « vivre-ensemble » est devenue omniprésente dans le discours social et politique. Exigence de notre époque, clé de voûte de l’éducation pour le XXI e  siècle, le vivre-ensemble est devenu un leitmotiv qu’il semble commode de ne pas définir ‒ chacun pouvant dès lors lui donner sa propre acception, voire l’utiliser à toutes les sauces.

Nous avons donc entrepris d’en éclairer le sens par l’analyse d’écrits dans le champ de l’éducation, où le terme « vivre-ensemble » figure dans le libellé du titre. Le lecteur ou la lectrice qui s’intéresse à la question du vivre-ensemble trouvera dans cet ouvrage une définition et ses déclinaisons de cette expression pouvant servir de pistes pour situer sa propre perspective, ou encore pour établir ce que peuvent sous-entendre ceux et celles qui utilisent ce terme, d’apparence consensuelle, dans l’espace

Colloque étudiant Anita Caron (6-9 avril 2021). Programme

« Bien présentes… mais trop souvent invisibles. Approches féministes du religieux »

L’inscription est gratuite 

Contacter un responsable au colloque.anitacaron@gmail.com pour vous inscrire et recevoir le lien Zoom vous permettant d’assister à l’une ou l’autre des séances au programme.

Facebook Live : https://www.facebook.com/Colloque-%C3%A9tudiant-Anita-Caron-101319141359051/

Programme (PDF)

Programme (PDF)

Département de sciences des religions

Né avec la création de l’UQAM comme université publique, démocratique et laïque, le Département de sciences des religions, qui n’a aucune attache confessionnelle, offre à tous les cycles des formations ouvertes, polyvalentes et critiques : trois programmes au 1er cycle, trois au 2e cycle; et un doctorat conjoint. Ses enseignements et ses recherches multidisciplinaires mettent l’accent sur 2 grandes déclinaisons du phénomène religieux : 1) Les traditions religieuses, leur histoire et leur présence dans le Québec contemporain; et 2) Les dimensions religieuses et éthiques de la culture, des productions culturelles, des institutions sociales et de la subjectivité individuelle.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de sciences des religions
Local W-3020
455, Boul. René-Lévesque Est
Montréal (Québec) H2L 4Y2