• Bannière du Département de sciences des religions

Auteur : marcotte_r

La mission dans tous ses états (XIXe-XXIe siècle): circulations et réseaux transnationaux

Catherine Foisy, Bruno Dumons and Christian Sorrel (dir.). 2021. La mission dans tous ses états (XIXe-XXIe siècle): circulations et réseaux transnationaux. Bruxelles: P.I.E. Peter Lang.

(voir le dépliant)

Cet ouvrage propose une approche transnationale de l’étude des circulations et des réseaux missionnaires élaborés depuis la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours, en se focalisant sur l’analyse des parcours des actrices et des acteurs de la mission et ce, selon diverses échelles. Il tient compte des transformations socio-ecclésiales majeures parcourues au cours du siècle dernier, portant une attention particulière à la manière dont l’aggiornamento catholique, la Guerre froide, l’émergence de théologies contextuelles, puis l’avènement d’un monde multipolaire et globalisé, ont transformé les espaces et les réseaux missionnaires de manière pérenne. Que ce soit par l’analyse de revues missionnaires, de journaux intimes, de documents d’archives écrites et sonores ou d’entrevues menées avec des missionnaires, les contributions réunies dans cet ouvrage offrent un panorama riche et vaste des principales tendances à l’œuvre au cours de la période visée.

Par ailleurs, cet ouvrage collectif laisse transparaître un parti pris pour une approche multidisciplinaire telle que la commande l’objet même de la mission. De plus, il porte une attention particulière aux effets des échanges entre actrices et acteurs de la mission, installés sur les cinq continents, explorant des circulations et des réseaux qui ne se limitent pas à des dynamiques Nord-Sud, mais qui prennent en considération le dynamisme des liens entre pays du Sud. Enfin, il nous semble très important de souligner que cet ouvrage permet d’identifier de nouvelles pistes de recherche dans le domaine de la mission, par l’analyse de tendances actuelles telles que la mission inversée, la force de certaines Églises du Sud global ainsi que l’action d’organisations non gouvernementales catholiques, dans des contextes de transformations de politiques publiques, notamment

La mission dans tous ses états (XIXe-XXIe siècle): circulations et réseaux transnationaux

Catherine Foisy, Bruno Dumons and Christian Sorrel (dir.). 2021. La mission dans tous ses états (XIXe-XXIe siècle): circulations et réseaux transnationaux. Bruxelles: P.I.E. Peter Lang. (voir le dépliant)

Cet ouvrage propose une approche transnationale de l’étude des circulations et des réseaux missionnaires élaborés depuis la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours, en se focalisant sur l’analyse des parcours des actrices et des acteurs de la mission et ce, selon diverses échelles. Il tient compte des transformations socio-ecclésiales majeures parcourues au cours du siècle dernier, portant une attention particulière à la manière dont l’aggiornamento catholique, la Guerre froide, l’émergence de théologies contextuelles, puis l’avènement d’un monde multipolaire et globalisé, ont transformé les espaces et les réseaux missionnaires de manière pérenne. Que ce soit par l’analyse de revues missionnaires, de journaux intimes, de documents d’archives écrites et sonores ou d’entrevues menées avec des missionnaires, les contributions réunies dans cet ouvrage offrent un panorama riche et vaste des principales tendances à l’œuvre au cours de la période visée.

Par ailleurs, cet ouvrage collectif laisse transparaître un parti pris pour une approche multidisciplinaire telle que la commande l’objet même de la mission. De plus, il porte une attention particulière aux effets des échanges entre actrices et acteurs de la mission, installés sur les cinq continents, explorant des circulations et des réseaux qui ne se limitent pas à des dynamiques Nord-Sud, mais qui prennent en considération le dynamisme des liens entre pays du Sud. Enfin, il nous semble très important de souligner que cet ouvrage permet d’identifier de nouvelles pistes de recherche dans le domaine de la mission, par l’analyse de tendances actuelles telles que la mission inversée, la force de certaines Églises du Sud global ainsi que l’action d’organisations non gouvernementales catholiques, dans des contextes de transformations de politiques publiques, notamment.

Notre culture commune a besoin de l’héritage autochtone

Louis Rousseau, Professeur émérite en sciences des religions, UQAM

Photo de Louis Rousseau

Seule cette certitude commune à toutes les entreprises coloniales, du XVIe siècle à nos jours, peut expliquer la participation des intérêts les plus divers aux projets de liquidation de « l’indianité ». Comment expliquer autrement, par exemple, la collaboration de la jeune Canadienne française entrée chez les Sœurs grises en 1880 avec les entrepreneurs capitalistes développant le projet du chemin de fer transcanadien ?

Les effets cumulés de cette conviction que nous nommons aujourd’hui coloniale suscitent une horreur de plus en plus générale (…)

Pour la suite de l’article, consulter La Presse, 22 juin 2021

Laïcité et religion au Québec

Laïcité, c’est le mot qui nous divise le plus au Québec depuis deux décennies. Mais de quoi parle-t-on lorsqu’il est question de laïcité? En existe-t-il un seul modèle dans le monde ou plusieurs? Pourquoi, aussi, le peuple québécois se déchire-t-il autant sur cette question, au point d’en faire la plus longue controverse jusqu’à ce jour au XXIe siècle? Enfin, comment expliquer que les Québécois.es se soient remis à parler de religion et de patrimoine alors que personne ne l’aurait cru 20 ans plus tôt?

  • Animation : Guillaume Lamy, Doctorant en sciences politiques à l’UQAM
  • Invité(es) :  David Koussens, Professeur agrégé, Faculté de Droit, Université de Sherbrooke, Titulaire de la Chaire de recherche Droit, Religion et Laïcité 
  • Invité(es) :  Stéphanie Tremblay, Professeure agrégée au département des sciences des religions, UQAM

Avec la participation financière du Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ). Une production Savoir média

Écouter l’émission : Laïcité et religion au Québec

La relation entre la religion et la science; le complotisme; et la laïcité

Stéphanie TREMBLAY – La relation entre la religion et la science; le complotisme; et la laïcité avec Stéphanie Tremblay (8 juin 2021)

Professeure au Département des sciences de religions de l’Université du Québec à Montréal, Stéphanie Tremblay nous parle de la relation entre la science et la religion. Elle discute aussi des défis engendrés par la pensée complotiste et de la complexité du concept de laïcité. Crédit musical: Quirky dog de Kevin MacLeod.

A l’aune de la pandémie, retour sur Eve 2050

TABLES RONDES AVEC LES ARTISTES ET CHERCHEURS D’EVE 2050

5 mai à 12h00 EDT – en français – inscription obligatoire

Une conversation animée par l’anthropologue Isabelle Lemelin autour du corps, des arts, de la biologie, de la neurologie et de l’histoire, dans le contexte de pandémie mondiale.

► Dr. Isabelle Lemelin, anthropologue et titulaire d’un doctorat en sciences des religions (UQAM)
► Raphaël Cuir, critique, historien de l’art et directeur de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs à Reims en France
► Dr. François-Joseph Lapointe, bioartiste, professeur de biologie et directeur du Laboratoire d’écologie moléculaire et d’évolution à l’Université de Montréal
► Dr. Jacques Mateu, chirurgien enseignant au Collège français de chirurgie plastique réparatrice et esthétique et Vice-Président de la section médecine à l’académie des sciences et lettres de Montpellier
► Isabelle Van Grimde, chorégraphe, fondatrice et directrice artistique de Van Grimde Corps Secrets

In light of the pandemic, a look back at Eve 2050

May 6, at 12h00 EDT – en anglais – inscription obligatoire

 Dr. Isabelle Lemelin, anthropologue et titulaire d’un doctorat en sciences des religions(UQAM)
► Dr. Christian Berco, professeur d’histoire à l’Université Bishop
► Dr. Brad Necyk, artiste et auteur, professeur à University of Alberta et University of Victoria, titulaire d’un doctorat en psychiatrie
► Marilene Oliver, professeur à University of Alberta et artiste multimédia
► Isabelle Van Grimde, chorégraphe, fondatrice et directrice artistique de Van Grimde Corps Secrets

Département de sciences des religions

Né avec la création de l’UQAM comme université publique, démocratique et laïque, le Département de sciences des religions, qui n’a aucune attache confessionnelle, offre à tous les cycles des formations ouvertes, polyvalentes et critiques : trois programmes au 1er cycle, trois au 2e cycle; et un doctorat conjoint. Ses enseignements et ses recherches multidisciplinaires mettent l’accent sur 2 grandes déclinaisons du phénomène religieux : 1) Les traditions religieuses, leur histoire et leur présence dans le Québec contemporain; et 2) Les dimensions religieuses et éthiques de la culture, des productions culturelles, des institutions sociales et de la subjectivité individuelle.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de sciences des religions
Local W-3020
455, Boul. René-Lévesque Est
Montréal (Québec) H2L 4Y2